Beyrouth, Liban
IndyACT

27 Novembre 2014 – 28 Février 2015

Ligue mondiale apolitique d’activistes indépendants dans les domaines environnemental, social et culturel, IndyAct a pour but de parvenir à une planète active, saine, sûre, équitable et belle: elle a donc adopté
«La mer… destination finale? Projet sur les déchets plastiques», une exposition de la plus haute importance répondant aux visées et aux objectifs de l’organisation. Sur un problème actuel et pertinent, le projet ouvre une nouvelle perspective qui permettra à un large public de mieux comprendre la question des plastiques et d’entrevoir des solutions motivantes et stimulantes.
En tant que membre fondateur important de la Zero Waste Coalition, Indyact se propose de provoquer une prise de conscience sur les déchets plastiques dans la région: à cet effet, il improvisera des outils d’apprentissage et des techniques aptes à susciter l’intérêt du grand public et à engager les professionnels dans un dialogue tout en conduisant à un changement de nos perceptions et habitudes sociales.
L’exposition se veut centre éducatif où une atmosphère positive débouche sur un environnement d’apprentissage positif usant de techniques novatrices, improvisées pour les visiteurs de tous âges. Proposant des ateliers multidisciplinaires incluant les arts, le design et la communication, l’exposition présente un modèle d’apprentissage incomparable offrant aux usagers une occasion unique d’apprendre agréablement.

Pertinence régionale
Le projet est particulièrement important pour le Liban qui connaît une crise de la gestion des déchets solides. Il s’adresse à une population non informée des solutions de gestion des déchets existant aujourd’hui, et insensible aux effets dramatiques que son mode de vie inconsidéré a sur l’environnement. Le Liban produit près de 1.57 million de tonnes de déchets par an, 14% de ces déchets, c’est-à-dire 219 800 tonnes par an, étant constitués de plastique. La plus grande partie de ces plastiques est jetée dans des décharges à ciel ouvert, près de la mer ou enfouis à l’intérieur des terres. L’exposition permettra de provoquer une certaine prise de conscience des citoyens libanais et les convaincra d’utiliser le plastique de façon plus responsable et judicieuse, dans un pays qui a cruellement besoin de diminuer son impact sur l’environnement.

Vision, objectifs et rôle de la société
En organisant cette exposition, nous nous adressons aux étudiants et au public libanais afin de leur expliquer l’histoire et le développement des plastiques, de leur élimination aux mesures et aux pratiques correctives. Nous espérons

• créer une prise de conscience publique sur la question de la présence dans notre environnement des déchets en général et des plastiques en particulier;
• diffuser des connaissances et des pratiques durables auprès de la jeune génération et lui donner l’élan et l’énergie d’utiliser le plastique de manière plus responsable;
• modifier les comportements humains et encourager les gens à agir;
• promouvoir les pratiques de réduction, de réutilisation et de recyclage;
Authentique et proactive, l’exposition incitera les visiteurs et le public à changer de comportement, à réduire leur impact sur l’environnement, ce dont de nombreux Libanais sont inconscients, spécialement dans ce pays où prédomine une attitude de «laissez-faire».

Adresse
ARTHEUM, Karantina, Beirut

  • RECHERCHER
  • CONTACT