Particules de microplastique
Des analyses récentes montrent que les textiles en polaire ou d’autres fibres synthétiques perdent jusqu’à 1900 fibres par programme de lavage. Il en va de même pour les produits de peeling par exemple, qui contiennent souvent de petites billes de polyéthylène. Ces microparticules (inférieures à 5 mm) parviennent dans les mers le plus souvent non-filtrées, salissent les plages ou pénètrent, enrichies de substances toxiques, dans la chaîne alimentaire. Les produits en matériaux naturels constituent ici une alternative importante.

<< retour | avant >>

  • RECHERCHER
  • CONTACT